Le phénomène de Fogging

Le phénomène de Fogging ou phénomène du point de rosée se traduit par une accumulation de poussières noires sur les murs et plafonds, au niveau de zones où se condensent les COSV (Composés Organiques Semi-Volatils) issus des plastifiants notamment. Généralement, les COSV s’évaporent des colles, des meubles ou des revêtements de sol. Cela se produit souvent en hiver dans les appartements chauffés. Une poussière fine, similaire à la suie, apparaît au niveau des plafonds ou sur les murs des chambres. Les peintures minérales KEIM ne contribuent naturellement pas à ce phénomène.

KEIM EMPÊCHE LE PHÉNOMÈNE DE FOGGING

La plupart des peintures d’intérieur vendues dans le commerce contiennent des substances organiques peu volatiles (plastifiants) que l'on rencontre dans la majorité des matières plastiques. Ces plastifiants inodores pour la plupart ne font pas l’objet de déclarations et sont donc souvent ignorés par le client. Les plastifiants s’évaporent des revêtements pendant des mois en continu. 


En plus des risques pour la santé, les plastifiants génèrent le phénomène du point de rosée décrit auparavant, avec pour effet un dépôt noirâtre de plastifiants et de particules de poussière sur les murs et plafonds dû au chauffage des pièces pendant les périodes de chauffe. Pourquoi ? Les particules de poussière dans l’air s’accrochent aux particules des plastifiants évaporées et se déposent sur les murs – la plupart du temps aux endroits où l’air circule.

 

Ce site utilise des Cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.
Pour plus de détails, cliquer sur ce lien