DES PEINTURES À FORTE VALEUR AJOUTÉE GRÂCE À LA PHOTOCATALYSE

pour la protection de votre façade

Grâce à la combinaison de pigments à effet photocatalytique et de systèmes à base de liants minéraux, le développement de KEIM Soldalit-ME nous a permis de trouver une solution qui associe durabilité et auto-nettoyage.

Comparées aux peintures traditionnelles à liant organique (comme les peintures à dispersion ou peintures à base de résine silicone), les peintures minérales à effet photocatalytique offrent une véritable valeur ajoutée.

Qu’est-ce que la photocatalyse ?

La photocatalyse consiste en la transformation de substances sous l’influence de la lumière.

Le photocatalyseur absorbe l’énergie de la lumière, la transmet à un composé réactif et déclenche ainsi – pour la plupart par la formation de radicaux – une réaction chimique.

Sous l’effet de la lumière, la transformation des oxydes d’azote en nitrates est, par exemple, initiée par le photocatalyseur, le dioxyde de titane.

Le photocatalyseur ne se consume pas pendant la réaction photocatalytique, raison pour laquelle l’effet photocatalytique dure pendant toute la durée de vie du revêtement.

Des façades propres
La haute résistance à la pollution des peintures minérales à effet photocatalytique est due à trois points principaux :
Effet n°1: Auto-nettoyage

Une surface hydrophile favorise l’auto-nettoyage des surfaces de façade, lorsqu’elles sont mouillées par la pluie ou par l’humidité de rosée. La peinture au silicate pour façade photocatalytique devient hydrophile sous l’effet de la lumière. Le revêtement réduit la tension superficielle de l’eau qui s’infiltre sous forme d’une fine pellicule sous l’encrassement, permettant ainsi de l’enlever facilement. 

Effet n°2: Grande rapidité de séchage

L’eau se répartit sous forme d’une fine pellicule sur la surface. Compte-tenu de la surface d’évaporation plus grande sur laquelle l’eau se disperse, la vitesse de séchage est plus rapide que sur les revêtements hydrophobes.

Contrairement aux peintures à dispersion traditionnelles, la surface spécifique extrêmement grande d’un revêtement au silicate de potassium microporeux, augmente considérablement la vitesse de séchage. La surface globalement plus sèche offre des conditions défavorables au développement des algues et des champignons.

Effet n°3: Antistatique et non thermoplastique

Grâce à leurs propriétés antistatiques et non thermoplastiques, les revêtements au silicate de potassium n'attirent pas et ne retiennent pas les particules de poussière sur la surface. Les façades restent belles et propres très longtemps !

Un air sain
Les peintures minérales photoactives favorisent le rejet des polluants contenus dans l’air

KEIM Soldalit-ME contribue en extérieur au rejet des polluants atmosphériques comme les oxydes d’azote, les gaz à effet de serre ou les pollutions superficielles, sans pour autant diminuer la durabilité du revêtement à liant inorganique.

En dehors des oxydes d’azote, les peintures photocatalytiques rejettent beaucoup d’autres polluants comme le dioxyde de souffre (SO2), l'ammoniac (NH3), le monoxyde de carbone (CO), les solvants, le formaldéhyde, et diverses graisses et acides.

En conclusion

Grâce à ses propriétés autonettoyantes et dépolluantes, KEIM Soldalit-ME s'applique sur toutes les façades soumises à la pollution atmosphérique mais aussi dans les zones propices à l’encrassement d'origine végétale.
Utiliser KEIM Soldalit-ME, c'est garantir durablement la propreté des façades tout en préservant l'environnement et la qualité de l'air.

→ Voir le produit

Ce site utilise des Cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.
Pour plus de détails, cliquer sur ce lien